Jean-Pax Méfret – Le pays qui n’existe plus

Nostalgie, nostalgie. Cette chanson et son montage vidéo, sont dédiés à tous les pieds noirs d’Alger de Bida, Boufarik, Oran, et tout particulièrement ceux de Thénia (Ex. Ménerville). Dont la plupart des photos sont tirées de leur site. Ménerville .free.fr. (Massinissa03). Jean-Pax Marie-Ange Méfret, né le 9 septembre 1944 en Algérie, est un journaliste, auteur de livres et auteur-compositeur-interprète de chansons, défenseur de l’Algérie française. Il a travaillé comme journaliste au mensuel des rapatriés d’Algérie France-Horizon, dirigé par le colonel Pierre Battesti, président de l’ANFANOMA (Association Nationale des Français d’Afrique du Nord, d’Outre-mer et de leurs Amis), puis comme reporter, spécialisé dans les grands faits divers, dans le journal Minute, de 1970 à 1974, année de sa démission de cet hebdomadaire. (Sources Wikipédia)




Assemblée Générale du Skål International Brussels

C’est dans les salons « Magritte » de  l’hôtel Ramada Woluwe que le Skål International Brussels a tenu son Assemblée Générale annuelle, le mercredi 20 mars dernier.

Le comité actuel a été réélu à l’unanimité pour une nouvelle période de deux ans, conformément aux articles du Règlement Particulier  du Skål International.

Cette assemblée fut suivie par la conférence-débat sur l’avenir et les avancées du tourisme en Algérie, magistralement présentée par MM. Mezian Meziant et  Lotfi Amine Hachemi. Ce beau pays est ouvert aux investisseurs nationaux et internationaux afin de contribuer au développement d’un tourisme  de niche, responsable et durable, tout en bannissant le tourisme de masse ou « de béton ».

Les acteurs du tourisme & voyages, hôtellerie et autres activités dans le domaine du tourisme et intéressés dans la production de programme de voyages(packages) ou dans des investissements dans ce domaine peuvent s’adresser à :

  1. Mezian Meziant, expert et consultant en politique de développement touristique

e-mail : meziant50@gmail.com

  1. Hachemi Lofti Amine, journaliste et Ceo de EuroMagh ,(Chams tv, tv Nile sat, Radio Arabel,…)

e-mail : hachemi@euromagh.com – (www.euromagh.com) – info@algerian-embassy.be

De nombreux membres et non membres y étaient présents et les contacts informels ont continué lors du repas dans l’ambiance amicale propre au Skål et du « Faire des Affaires entre Amis »

Les prochaines conférences et débats prévus sont : la cybercriminalité et sécurité dans les agences et le tourisme en général avec Mr Olivier Bogaert, Commissaire de la cybersécurité aussi connu par ses présentations à la TV ; l’avenir de l’hôtellerie et les programmes de luxe par Mme Anne Sophie Braine, ex-directrice d’un hôtel et Ceo de sa propre société de consulting en hôtellerie.

D’autres thèmes et conférences sont en préparation.

Exemple :

-le mercredi 15 mai sur la cybercriminalité et-sécurité dans le secteur Tourisme & Voyage par Mr Olivier  Bogaert – Commissaire à la Cybersécurité-connu par ses chroniques dans les médias.

-le mercredi  19 juin sur l’avenir du tourisme & l’hôtellerie de luxe par Mrs Anne Sophie Braine-ex directrice d’hôtel de luxe-consultante indépendante en hôtellerie.

Richard EECKHOUT
Président
SKÅL  INTERNATIONAL  BRUSSELS –BRABANT-

Plus d’infos : e-mail : skalbru@skynet.be
facebook : SKÅL International  Brussels




Le Skål de Bruxelles dévoile son programme

Voici une première vue du programme Skål4Bizz du Skål International Brussels 2019 :

– le tourisme médical et le tourisme de bien-être : quelle responsabilité en cas problèmes médicaux ?

– l’avenir du tourisme de luxe et l’hôtellerie de luxe

– cybercriminalité et sécurité dans le tourisme & voyages: des agences de voyage ont récemment été victimes de piratage ! Des conseils donnés par un spécialiste reconnu.

– être salarié ou indépendant dans le secteur du tourisme & voyages: gagner plus comme indépendant, franchisé, associé à un GIE ? intérêt pour un professionnel de rester indépendant et d’adhérer à un groupe (Travel Experts, Travel Counsellors,Avitour,Selectair et autres…) et d’éviter ainsi les gros frais d’installation d’une agence « physique », bénéficier de programmes uniques de gestion, comptabilité, assurances diverses (insolvabilité financière?) intérêt pour une agence de voyages d’adhérer à un GIE tel que Gigatour ou autres….?

D’autres sujets sont à l’examen et en préparation, comme par exemple : quel avenir pour les tour-opérateurs ? La question se pose à l’heure où de plus en plus d’agences développent elles-mêmes leurs propres produits, plus originaux et plus adaptés que ceux trouvés chez les TO,
Si l’avenir des mega-entreprises (TUI,Thomas Cook,…) est quasiment assuré par leur intégration verticale (compagnie aérienne, chaîne hôtelière, vente directe,…), les plus petits TO de niche ne sont-ils pas menacés par les agences de voyages compétentes?

Plus d’infos : skalbru@skynet.be

Petit rappel : Le Skål International est la plus ancienne et la plus grande organisation Internationale de professionnels du tourisme & voyages: https://www.skal.org/fr

Richard EECKHOUT
Président
SKÅL  INTERNATIONAL  BRUSSELS –BRABANT-




Un message de Richard EECKHOUT, Président du Skal International Brussels – Brabant

Chers collègues,

En ce début d’année 2019 nous vous souhaitons plein de bonnes choses telles que la santé, la bienveillance de vos proches et aussi des succès professionnels.

Nous reprenons prochainement nos activités au sein de notre « think thank ».

Quel est le point commun entre un Pdg-Ceo-Responsable de vente-Consultant-Directeur-Représentant- Sales Manager-et autres personnes responsables

  • d’une compagnie aérienne,maritime,d’autocars , de chemins de fer, de location de voitures,d’hôtels-motels-hébergements touristiques reconnus, agences de voyages, tour-opérateurs, agents de vente généraux, organismes officiels du tourisme, médias touristiques, écoles de tourisme,associations d’agents de voyages et de tour-opératuers, attractions touristiques, consultants de tourisme,assurances de voyage, restaurants classés, clubs de golf, centres de Spa,tourisme de bien être, tourisme sportif, etc. ?

Le point commun, c’est qu’ils sont TOUS membres du SKÅL   INTERNATIONAL   (www.skal.org)

Le SKÅL EST LA PLUS ANCIENNE ET LA PLUS GRANDE ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PROFESSIONNELS DU TOURISME.

Le nombre de Clubs et d’adhérents au Skål International a augmenté et celui de Bruxelles-Brabant se maintient  grâce à l’ouverture d’esprit et à la participation à nos conférences-débat. Le soutien financier est essentiel à notre bon fonctionnement.

Pour une cotisation modique de 60 € pp par an(*), inchangée depuis quelques années, vous êtes en droit d’en bénéficier, quelque soit votre activité dans le secteur du  tourisme au sens large du terme ou la taille de votre entreprise

1.au niveau local :

– assister à des  conférences –débat organisées plusieurs fois par an sur des thèmes et des problèmes actuels souvent brûlants dans le secteur avec des conseils donnés par des spécialistes

– de participer à des repas du type « networking » ou « Skål4Biz « , souvent après les conférences pour une modique somme et dans une ambiance amicale de » Faire des Affaires entre      Amis »    qui est un des nombreux buts du Skål .

– de participer à autres activités de loisirs à définir par le comité local du Skål International Brussels-Brabant, etc.

Le SKÅL  INTERNATIONAL  BRUSSELS  a participé à des séances de travail externes grâce à son expérience et expertises

2.au niveau international :

– vous disposez d’ un carnet d’adresses de membres et professionnels dans le monde entier

– vous disposez de conditions spéciales »professionnels »

– vous pouvez participer à des activités à l’étranger organisées par les Skål Clubs partout dans le monde

– participer à des congrès nationaux et internationaux

– participer au congrès mondial et annuel du Skål International

POURQUOI  VOUS  N’ÊTES  PAS  ENCORE  MEMBRE ?

Une hésitation… ? une réponse à une question précise ?  envoyez nous un e-mail à l’adresse   skalbru@skynet.be

Vous voulez tenter l’expérience ? renvoyez nous la demande d’adhésion en annexe dûment remplie (lettres capitales) et signée par retour du courrier électronique ou courrier postal.

Vous ne serez jamais déçu !

À très bientôt donc,

Amicalement ,

Richard EECKHOUT

PRESIDENT

SKÅL  INTERNATIONAL  BRUSSELS –BRABANT

le « think tank «   pour TOUS les Professionnels du Tourisme

e-mail : skalbru@skynet.be

SKÅL : International Association of Tourism & Travel Professionals.

SKÅL International : a Trusted Voice in Worldwide Travel & Tourism.

https://www.skal.org/fr

a long and strong experience in the travel industry

 

(*) les nouveaux membres paient une seule fois, càd la première année, des frais administratifs de 27 €, réclamés par le Secrétariat International.




New UNWTO Global Report on Inclusive Tourism Destinations launched on the occasion of UN Day 2018

Madrid, Spain, 24 October 2018 – A new report by the World Tourism Organization (UNWTO), produced in collaboration with UNWTO Affiliate Member globaldit, presents a model for inclusive tourism destinations. ‘Global Report on Inclusive Tourism: Model and success stories” is launched on the occasion of the UN Day 2018 celebration in Madrid, Spain.

Modelling inclusive tourism destinations on the capacity of tourism to integrate disadvantaged groups and benefit from its activity, is at the centre of this report. Showcasing how tourism can function as a vehicle for sustainable development, and the reduction of poverty and inequality, in the context of the 2030 Agenda and the 17 Sustainable Development Goals (SDGs).

The Model for inclusive tourism destinations presented in this Global Report contributes directly to SDG 8 – Decent work and economic growth and SDG 10 – Reduction of inequalities; but also SDG 5 – Gender equality and SDG 17 – Global partnership for sustainable development.

“As globalization, interconnectivity and a growing middle class leads to ever more people travelling, the world will continue seeming to get smaller and inclusion will become even more of a priority,” said UNWTO Secretary-General Zurab Pololikashvili. He added that this publication “will serve as an important tool for the tourism community to create and promote inclusion in destinations, and a valuable reference for all tourism stakeholders in developing best practices for a more inclusive sector”.

In addition, this report highlights the need to foster discussion on and examine new approaches to inclusive tourism in order to drive tourism’s long-term sustainability.

Various experts from organizations in the field of tourism and the SDGs contributed to this report: the Ashoka Foundation, the Global Sustainable Tourism Council, Google, IE University, PREDIF, the SDG Fund, Airbnb, Vinces, Walhalla DCS and Ekin Consulting. It also features success stories from a variety of stakeholders, such as the Gauteng Tourism Authority, Mekong Tourism Coordinating Office, CENFOTUR, Korea Tourism Organization, VisitScotland, Chemonics and the State of Michoacán, Mexico.

 

Useful links:

Global Report on Inclusive Tourism Destinations




Primera Air start met rechtstreekse vluchten naar New York, Washington DC en Boston van op Brussels Airport

Brussels Airport verwelkomt in mei volgend jaar de nieuwe luchtvaartmaatschappij Primera Air. De maatschappij start in mei 2019 met rechtstreekse vluchten naar New York (EWR), en in juni 2019 met vluchten naar Boston (BOS) en Washington DC (IAD). De vluchten worden uitgevoerd met de nieuwe, hoogtechnologische Boeing 737 Max 9. Twee toestellen van Primera Air zullen Brussels Airport als basis hebben.

“We zijn verheugd met de komst van Primera Air die directe vluchten van Brussels Airport naar Noord-Amerika zal opstarten. Met hun low-fare aanbod bevestigt haar komst nogmaals dat onze luchthaven het breedste aanbod aan luchtvaartmaatschappijen biedt voor alle type passagiers. Een nieuwe route voor onze luchthaven is die naar Boston, waar heel wat pharmaceutische en biotech bedrijven gevestigd zijn, en ook een sleutelsector in ons land. We kijken er ook naar uit om de toegangspoort te zijn tot Europa en België voor heel wat meer Amerikaanse bezoekers”, zegt Arnaud Feist, CEO van Brussels Airport Company.airport is Boston, home to many pharmaceutical and biotech companies, and also a key industry in our country. We also look forward to being the gateway to Europe and Belgium for an increasing number of American visitors.”

Primera Air is een low-fare Noord-Europese luchtvaartmaatschappij die vluchten uitvoert vanuit Europa naar meer dan 70 bestemmingen over de Middellandse Zee, het Midden-Oosten, Azië, het Caribisch gebied en Noord-Amerika.

Dagelijkse vluchten naar New York (EWR) starten vanaf 9 mei 2019, de vluchten naar Boston (BOS) en Washington DC (IAD) beginnen vanaf 2 juni 2019. De vluchten worden uitgevoerd door een gloednieuw en hoogtechnologisch vliegtuig de Boeing 737 Max 9.

Anastasija Visnakova, Hoofd Marketing van Primera Air: “Onze missie is om van dure trans-Atlantische reizen geschiedenis te maken en we zijn blij om low-fare, langeafstandsvluchten naar Brussel te brengen. Het zal lokale reizigers de mogelijkheid bieden om op een betaalbare manier naar de VS en Canada te vliegen en meer Noord-Amerikaanse reizigers naar Brussel te halen. ”




Primera Air announces transatlantic flights

Primera Air announces the opening of 3 new departure points in Europe: London (Stansted, STN), Paris (Charles de Gaulle, CDG) and Birmingham (BHX) for starting flights to New York (EWR airport) and Boston Logan (BOS airport) in April 2018. Two more transatlantic routes from the new bases will be announced by the end of summer 2017.

Providing flights between emblematic destinations on each coast of the Atlantic has always been an important stake in air travel. While traditional carriers have covered these routes with wide-body aircraft for decades, a new generation of airlines wants to change this paradigm.

Building their groundbreaking strategies on the efficiency of new-generation aircraft, these airlines offer transatlantic flights at prices previously unseen. This innovative approach not only enables travelers to discover new destinations on the other shore of the Ocean but can also prove lucrative to seasoned leisure and business travelers.

A new competitor – Primera Air – is aiming to make a quick and firm move to become an indispensable name in the transatlantic flight market. This airline will not only operate transatlantic flights but link the main airports of major cities such as Paris, London, Birmingham, New York and Boston. Primera Air will commence daily flights to New York and 4 weekly flights to Boston from the three European cities with a fleet of brand-new Airbus321NEOs airliners as early as in spring 2018, while working on more routes for the near future.

According to President and Chairman of Primera Air Andri M. Ingolfsson, these direct flights will provide “a product and service concept merging low fares and high quality”. This new transatlantic player will focus on very competitive low fares while providing its passengers sought-after onboard services such as Wi-Fi access and the option to charge their devices.

The evolution of transatlantic air travel market in 2018 will be exciting to follow as Primera Air’s vision and concept will surely bring new inspiration to travelers on both sides of the Atlantic.




ROC President Tsai Ing-wen delivers 2017 National Day address: “Better Taiwan”

In her National Day address Oct. 10, President Tsai Ing-wen elaborated on her administration’s efforts to fulfill the government’s commitments and accelerate reform, safeguard Taiwan’s democracy and freedom, and find Taiwan’s place in the new international order.

“We are a government that can resolve problems,” President Tsai said on the 106th anniversary of the founding of the Republic of China. “My job is to overcome Taiwan’s challenges, one by one.”

President Tsai reaffirmed the role of the armed forces in safeguarding Taiwan’s democracy and freedom. She pledged to bolster military capabilities, raise morale, and strengthen self-defense. Taiwan’s commitment to building its own military jets and submarines will create many new jobs in the indigenous defense industry, as the nation works to maintain peace and stability in the Taiwan Strait and across the region, she pointed out.

On cross-strait relations, President Tsai reiterated her consistent stance: “Our goodwill will not change, our commitment will not change, we will not revert to the old path of confrontation, and we will not bow to pressure.” She stressed the peaceful developments of the past 30 years, including family visits and student exchanges, and called for the two sides to work together in new modes of cross-strait interaction.

On finding Taiwan’s place in the new international order, President Tsai emphasized Taiwan’s irreplaceable role in the Asia-Pacific, closer ties with New Southbound Policy partner countries, and strong relations with diplomatic allies based on steadfast diplomacy and mutual assistance for mutual benefit. She explained the results in trade, talent exchanges, industrial cooperation, and credit guarantees for small and medium businesses under the New Southbound Policy, adding that Taiwan is working with Southeast Asian countries to fight dengue fever, establishing Taiping Island as a center for humanitarian assistance, and building a greenhouse gas monitoring station on Dongsha (Pratas) Island.

Taiwan is also playing a very proactive role internationally, having ratified international rights covenants and issued its first voluntary national review of the UN Sustainable Development Goals, President Tsai said. Official development assistance to diplomatic allies and New Southbound Policy partner countries is being promoted, and Taiwan is joining in efforts to resolve nontraditional security threats from climate change, resource scarcity, communicable diseases, and terrorism.

President Tsai ended her address by thanking the people of Taiwan. “We will become better together.”




Quelle Europe pour demain ?

par Jacques Schoonjans, Editeur

Jeune j’avais rêvé d’une Europe indépendante, forte, fière d’elle, capable de répondre aux défis du futur, une Europe héritière de notre passé et de notre civilisation. Cette Europe des peuples se serait étendue, comme l’aurait dit un jour le Général de Gaule, «de l’Atlantique à l’Oural ».  

Je n’ai jamais eu beaucoup de sympathie pour de Gaulle à qui je reproche notamment l’honteux lâchage de l’Algérie Française, sa haine viscérale à l’encontre du Maréchal Pétain, le héros de Verdun, son orgueil démesuré, un homme qui a trahi ses compatriotes (le 6 juin 1958 à Mostaganem ne déclarait-il pas : « II n’y a plus ici, je le proclame au nom de la France et je vous en donne ma parole, que des Français à part entière, des compatriotes, des concitoyens, des frères qui marchent désormais dans la vie en se tenant par la main »?  et un an plus tard  : « Je considère comme nécessaire que le recours à l’autodétermination soit aujourd’hui proclamé. » 

Cette Europe «de l’Atlantique à l’Oural» dont j’avais rêvé n’aurait jamais suivi un Georges Bush dans sa folie guerrière mais aurait, au contraire, créé et renforcé des partenariats “win win” avec le Moyen Orient, l’Afrique ou encore l’Asie. Nous aurions connu un monde basé sur le respect mutuel et le fameux dicton “chacun chez soi et les vaches seront bien gardées” aurait été une réalité. El Qaeda n’aurait jamais existé ! 

La chute du Mur de la Honte à Berlin et l’effet dominos qui s’ensuivit allait permettre à nos frêres européens de se libérer de la chape de plomb qui s’était abattue sur leur pays au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Avec la fin du communisme, les années de terreurs, les camps, les déportations, les millions de morts victimes des dictatures mises en place par l’Union Soviétique et des guerres menées au nom de cette idéologie, l’Europe allait enfin revivre. Hélàs rien ne se passe comme 

nous l’avions espéré. Cruelle désillusion !

Aujourd’hui, si rien n’est fait l’Europe va se muer en véritable cours des miracles avec ses zones de non droit qui s’étendent et se multiplient sans cesse. 

L’Union Européenne que nous connaissons se trouve “dirigée” par des fonctionnaires arrogants et utopistes qui entendent dicter leur loi soutenus par des politiques qui ne connaissent rien de la réalité quotidienne du peuple européen dont je fais partie. De ce peuple qui n’ose plus se rendre dans certains quartiers de la ville où il est né et vécu, de ce peuple qui dans sa grande majorité vit dans la crainte pour ne pas dire la peur. Soumis au “politiquement correct” les gens se taisent mais, au grand dam de nos progressistes de salon, beaucoup commencent à relever la tête comme le révèlent certains sondages “inquiétants” (aux yeux de la gauche caviar et autres “démocrates” de salon).

Marre de l’Union Européenne

A l’occasion du Brexit j’ai entendu un commentateur citer ce vieux terme de “perfide Albion”  qui remonte à la guerre de 100 ans et plus particulièrement à la bataille d’Azincourt (1415). 

C’est  vrai que les Anglais ne nous ont jamais fait beaucoup de cadeaux. En tant que Belge je n’ignore pas le rôle joué par ce pays dans les odieuses campagnes orchestrées contre le Roi Leopold II à propos du Congo que l’Angleterre entendait bien faire tomber dans son escarcelle. 

Aujourd’hui les choses ne font qu’empirer. Toujours en tant que Belge je suis scandalisé et honteux lorsque j’entends que le parti Ecolo voudrait débaptiser le “Square des Vétérans Coloniaux” à Anderlecht, une commune de Bruxelles, que certains souhaiteraient déboulonner les statues du Roi Léopold II, donner le nom du communiste et anti occidental Patrice Lumumba à une rue ou à un square,… Je suis vraiment écoeuré du fait que l’on puisse ainsi renier ce qui a fait la grandeur de notre pays et de l’Europe. Mais ne soyons pas chauvins. Certes il est indéniable que nous avons retiré certains bénéfices du Congo Belge mais de nos jours on préfère ne pas évoquer le fait que c’est la présence Belge qui à mis fin aux razzias arabes venus chercher des esclaves en Afrique Centrale, que ce sont encore ces “vétérans” qui ont construit des hôpitaux pour la population indigène, ouvert des écoles, construit des routes, des chemins de fer,…. 

Oserais-je évoquer les Roi Catholiques d’Espagne qui ont libéré leur pays lors de la “Reconquista” , Charles Martel et la bataille de Poitiers ? 

Il convient maintenant de penser aux peuples qui composent le Vieux Continent et un peu (beaucoup) moins aux banques, à la grande finance, aux utopies mondialistes et tiers-mondistes. Le temps des “bobos” européens doit faire place à une véritable élite capable de reconstruire l’Europe avec pour base les différentes Nations et peuples qui la composent. 

L’UE a commis beaucoup d’erreurs, et les pays membres de l’Union doivent prendre en considération le sentiment grandissant de beaucoup d’entre nous de suivre les Britanniques et de quitter une Union Européenne qui entend imposer sa loi mondialiste. 

Les eurocrates se sont lourdement trompés en pensant que c’est de leur bureau à Bruxelles qu’ils allaient dicter leur loi. Du passé européen que l’on nous a imposé faisons table rase et repartons sur de nouvelles bases. Seule une Europe des Nations qui réunira ceux qui, depuis toujours, y ont leurs racines est dorénavant la seule issue qui s’offre à nous.