Category Archives: colonne 3 full

Destin français

« Je savais où je voulais vivre, avec qui je voulais vivre, et comment je voulais vivre. À mes yeux médusés d’ enfant, le mot France brillait de tous les feux : histoire, littérature, politique, guerre, amour, tout était rassemblé et transfiguré par une même lumière sacrée, un même art de vivre mais aussi de mourir, une même grandeur, une même allure, même dans les pires turpitudes. La France coulait dans mes veines, emplissait l air que je respirais ; je n’imaginais pas être la dernière génération à grandir ainsi. Il ne faut pas se leurrer. Le travail de déconstruction opéré depuis quarante ans n’a laissé que des ruines. Il n y a pas d’origine de la France, puisque la France n’existe pas, puisqu il n’y a plus d’origine à rien. On veut défaire par l’histoire ce qui a été fait par l’Histoire : la France. L’Histoire est désormais détournée, occultée, ignorée, néantisée. L’Histoire de France est interdite. On préfère nous raconter l’histoire des Français ou l’histoire du monde. Tout sauf l’Histoire de France. Mais cette Histoire se poursuit malgré tout et malgré tous. Elle a des racines trop profondes pour être arrachées. Elle s’est répétée trop souvent pour ne pas se prolonger jusqu à aujourd’hui. Les mêmes causes produisent les mêmes effets. Les mêmes lois s’ imposent au-delà des générations. L’Histoire se venge. » Après le phénoménal best-seller Le Suicide français, Éric Zemmour se livre avec force et sans tabou à une analyse de l’identité française en réhabilitant ses fondations.

Biographie de l’auteur

Homme d’esprit et d’histoire, Éric Zemmour est un des journalistes français les plus redoutés, les plus lus et les plus écoutés comme en témoignent chacun de ses billets sur RTL, dans Le Figaro et Le Figaro Magazine ou ses fleurets sur Paris-Première. Le spectaculaire phénomène du Suicide Français(Albin Michel, 2014), plus de 500 000 exemplaires vendus, confirmé par son dernier succès, Un Quinquennat pour rien (Albin Michel, 2017), ont définitivement inscrit son statut d auteur de premier plan. Éric Zemmour signe avec Destin Français une oeuvre majeure. Une autobiographie intellectuelle, historique et littéraire. La plus belle histoire d’amour avec la France.

Continent sans frontière

La réponse de Theo Francken à la question : “Qu’est-ce qui pousse des centaines de milliers de jeunes gens issus d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie centrale à entreprendre la longue marche vers l’Europe ?”Brexit, euroscepticisme, attentats, peur culturelle de l’Islam… L’Europe vit des temps agités. Dans ” Continent sans frontière “, le secrétaire d’État Theo Francken démontre, de manière irréfutable, l’implication de l’immigration de masse dans cette évolution. Avec son style direct, il analyse les motivations qui poussent, chaque année, des centaines de milliers de jeunes gens issus d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Asie centrale à entreprendre “la longue marche vers l’Europe”. Une marche qui, depuis la crise migratoire de 2015, est devenue totalement hors de contrôle.

Sans ménagement, Theo Francken dépeint la passivité que manifeste l’establishment traditionnel à cet égard. Il nous entraîne dans des lieux où les caméras ne pénètrent pas. Nous découvrons ainsi les coulisses politiques des Conseils européens et les mécanismes de l’industrie des passeurs, sans oublier l’Histoire tourmentée de l’Europe et les complexes moraux de notre société occidentale.

En même temps, Theo Francken nous montre le chemin à suivre. En nous expliquant comment les choses peuvent se passer de manière différente ailleurs dans le monde et comment elles devraient se passer en Europe.

Un mot de l’auteur

Theo Francken (1978) a étudié les Sciences éducatives (KU Leuven). Il est secrétaire d’État à l’Asile et la Migration, responsable de la Simplification administrative et bourgmestre de Lubbeek. Il travaille depuis déjà vingt ans à la Rue de la Loi, tant sur la scène qu’en coulisse, autour de thèmes tels que la migration, l’intégration, l’éducation et l’emploi.

Joren Vermeersch (1981) a un master en droit avec des post-masters en droit européen international (UGent, Coimbra, Wroclaw) et un master en Histoire (UGent, gagnant du prix André De Schaepdrijver). Il a travaillé comme attaché au Conseil du Contentieux des Étrangers et comme assistant de groupe de la Chambre des Représentants. Aujourd’hui, il est rédacteur des discours au cabinet de Theo Francken et chroniqueur pour le site d’opinion Doorbraak.be.

image_pdfimage_print