Bellewaerde perd lion Figaro

Bellewaerde regrette la perte du lion Figaro, l’unique mâle chez les lions du parc. Hier, les soigneurs ont dû dire adieu à l’animal. Figaro avait 14.5 ans.
Figaro est un lion né le 5 avril 2004 à Olmense Zoo en Belgique. Il est arrivé à Bellewaerde en 2007. Comme unique mâle du troupeau, il était facilement reconnaissable à sa crinière. Aujourd’hui, il reste encore 3 lionnes dans le parc.

Fracture complexe
Cet été, le lion Figaro s’est blessé la patte arrière. Lors d’une radiographie, une fracture complexe a été constatée. En collaboration avec la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand, il a été décidé d’opérer Figaro. L’opération s’est très bien passée et Figaro est resté 8 semaines dans son enclos intérieur.

Figaro, d’un fort tempérament,  n’a pas laissé suffisamment de temps à la fracture de guérir. Par conséquent, la blessure s’est infectée, Figaro manquait d’appétit et souffrait d’une léthargie générale.
Les spécialistes de l’Université de Gand se sont rendus sur place pour des recherches supplémentaires, mais ils n’ont malheuresement pas trouvé la cause de l’affaiblissement continu de Figaro. De plus, comme Figaro ne mangeait plus, les soigneurs n’arrivaient pas à lui donner ses médicaments.

Adieu émotionnel
Malgré sa longue expérience avec les carnivores, comme les lions, tigres et léopards de l’Amour, l’équipe n’a pas réussi à rétablir le lion. On a donc dû prendre la triste, mais unique décision bonee de laisser le lion s’endormir éternellement. Un moment très émotionnel pour les soigneurs et le vétérinaire, qui ont donné toute leur attention et les meilleurs soins au lion ces dernières semaines.

“Finalement, Figaro était trop affaibli, et nous avons du décider d’abréger ses souffrances. Le laisser partir était la seule option qui nous restait,” selon Melissa Nollet, vétérinaire à Bellewaerde.

Lion Figaro était un animal très aimé et une icône pour le parc. Son décès est un coup dur pour les employés, mais surtout pour les soigneurs du parc.

L’animal sera transporté à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand pour des recherches scientifiques.




Carrefour Belgique, c’est le plus grand choix de poissons MSC/ASC et 5 poissons bio proposés en service

– Act for Food – Acte 10 : favoriser la pêche durable

– Le plus grand choix de poisson MSC/ASC en service en Belgique
– Des comptoirs en service certifiés MSC/ASC

– Jusqu’à 40 références de poisson MSC/ASC en service et 113 références en rayon

– Dès cette semaine : les crevettes « best price » désormais MSC
– Nouveau : du poisson bio en service

Semaine de la pêche durable : Carrefour s’engage ! Le distributeur propose, dans ses poissonneries en services, le plus grand choix d’espèces MSC/ASC. Des comptoirs qui sont d’ailleurs tous agréés MSC/ASC. Aujourd’hui, Carrefour Belgique introduit aussi 5 références de poisson bio en service.

En septembre, Carrefour a lancé son manifeste Act for Food, un programme mondial d’actions que prend Carrefour pour permettre à tous de mieux manger et respecter la planète. Act for Food, ce sont d’abord 14 engagements concrets mis en œuvre par Carrefour pour réaliser cette transition alimentaire. Comme par exemple l’acte n°10 : Interdire la vente des espèces de poissons menacées et soutenir la pêche durable.

La surpêche est un problème qui nous concerne tous.

Pour Carrefour, il est donc essentiel que ces ressources soient gérées de manière durable et préservées pour nos enfants et nos petits-enfants.

C’est pourquoi Carrefour s’engage à proposer des produits de la mer issus d’une pêche durable, respectueuse de nos précieuses ressources naturelles. Le client qui choisit un poisson labellisé MSC(Marine Stewardship Council), ou ASC (Aquaculture Stewardship Council) a la garantie d’acheter du poisson provenant de la pêche durable ou de l’aquaculture responsable. Ce faisant, il contribue à maintenir les océans en bonne santé et pleins de vie.

Carrefour lui propose jusqu’à 40 références de poissons MSC ou ASC en service et jusqu’à 113 références en libre-service.

Dès cette semaine les clients Carrefour découvriront que les crevettes « Best Price » de Carrefour sont également MSC.

Saisonnalité
Carrefour valorise la diversité des produits de la mer pour répartir la demande sur les différentes espèces les plus abondantes et prendre en compte la saisonnalité des produits de la mer. Tout comme les fruits et les légumes, les poissons ont leur saison de pêche ; c’est pourquoi l’assortiment de poissons varie tout au long de l’année. En outre toutes les poissonneries en service de Carrefour Belgique, soit 44 Hypermarchés Carrefour et 53 Carrefour Market, sont certifiées MSC/ASC. Un acte unique en Belgique dans la grande distribution.

Apéro responsable
Carrefour propose aussi de nombreux produits issus de la pêche durable en libre service et notamment tout un assortiment de petits bocaux de harengs en sauces diverses délicieux pour varier les apéros.
A l’horizon 2020, un poisson sur deux acheté dans les magasins Carrefour sera issu de la pêche durable.

Du poisson bio en service

Les supermarchés traditionnels restent le plus gros canal de distribution des produits alimentaires bio avec 48% de parts de marché. Pilier essentiel de la transition alimentaire, le bio est en tête de liste des actions entreprises par Carrefour pour permettre à ses clients de mieux manger.

Carrefour s’engage en effet à proposer la marque bio la moins chère de Belgique. Il fallait que cela passe aussi par le poisson. Tout amateur de poisson aime pouvoir choisir son morceau favori présenté en service.

Carrefour propose 5 références bio:

–          Le filet de saumon bio sur peau

–          Le bar bio

–          La dorade royale bio

–          La truite bio

–          Les crevettes de Madagascar bio

 

Ces 5 références seront uniquement vendues en service dans un espace exclusivement dédié au poissons bio et isolé des autres références dans le respect de procédures très strictes.

Voilà qui va réjouir les consommateurs amateurs de bio qui ne trouvaient pas jusqu’à présent de produits de la mer bio en service.

À propos de Carrefour Belgique:
Carrefour emploie actuellement 11 500 hommes et femmes.

Avec 45 Hypermarchés Carrefour, plus de 440 supermarchés Carrefour Market, 300 magasins de proximité Carrefour Express et quelque 200 points de retrait drive, Carrefour Belgique est le premier et le seul distributeur à accompagner le client à chaque moment de sa vie et de sa consommation.

Grâce à son ancrage local dans pratiquement chaque commune et une offre unique de quelque 11.000 produits locaux et 4.000 produits bio & forme, Carrefour Belgique est le partenaire de la vie quotidienne. C’est ainsi que 700 000 clients par jour, soit environ 80 % des foyers en Belgique par an, font leurs courses chez Carrefour.

Carrefour Belgique fait partie du Groupe Carrefour, un des premiers distributeurs alimentaires mondiaux, qui emploie plus de 380 000 collaborateurs. Présent dans plus de 30 pays avec plus de 12 300 magasins, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires sous enseigne de 88,24 milliards d’euros en 2017.

 




‘Copkiller’ al na één derde van zijn straf uit gevangenis: N-VA pleit voor correcte strafuitvoering

Het nieuws dat de moordenaar van politieagente Kitty Van Nieuwenhuysen vervroegd zal vrijkomen met een elektronische enkelband, komt hard binnen in de Vlaamse huiskamers. De wet mag dan wel zijn toegepast, de N-VA wil een strenge en correcte strafuitvoering.

De man die de politiecombi waarin agente Kitty Van Nieuwenhuysen en haar collega zich bevonden, doorzeefde met een Kalasjnikov, zal slechts 10,5 jaar – van de 30 die de rechter uitsprak – in de gevangenis hebben doorgebracht. Deze moordenaar zal na één derde van zijn straf de gevangenis mogen verlaten.

“Het is niet omdat iemand wettelijk gezien in aanmerking komt voor vervroegde vrijlating, dat dit ook meteen moet toegestaan worden. Dit voorbeeld toont nog maar eens aan dat een vervroegde vrijlating na één derde van de straf zeer moeilijk te verantwoorden is”, aldus Kamerlid Kristien Van Vaerenbergh.

In maart 2017 diende Kamerlid Sophie De Wit een wetsvoorstel in waardoor de voorwaarden voor vervroegde vrijlating aanzienlijk verstengd worden. “Met mijn voorstel zou de moordenaar van Kitty pas na 18 jaar onder strenge voorwaarden kunnen vrijkomen. En laat me duidelijk zijn, vervroegde vrijlating is een gunst die niet lichtzinnig mag worden toegekend”, benadrukt De Wit.




Choc-o-lait wordt MoMe en breidt aanbod uit met nieuwe smaaksensaties


Al sinds het prille begin wordt Choc-o-lait gekenmerkt door een dynamische en innovatieve aanpak, een honger naar vernieuwende smaakvolle trends. Het begon in 2004 met een blokje echte Belgische chocolade op een stokje die men zelf al roerend laat smelten in een tas hete melk, een concept dat een instant succes bleek, zo succesvol zelfs dat Choc-o-lait ondertussen in meer dan 40 landen wordt verkocht.
Hun ambitie dreef Choc-o-lait ertoe het aanbod uit te breiden met nog meer nieuwe smaaksensaties die verder gaan dan het originele warme chocolademelk verhaal, zonder de essentiële kenmerken van Belgische kwaliteit en vakmanschap uit het oog te verliezen.

Choc-o-lait bleek als naam te beperkend voor de groei die de onderneming doormaakt, een nieuw moedermerk kondigde zich dan ook aan en dat wordt MoMe.
Dankzij MoMe, dat voor More Memories staat, krijgt het verhaal ook een vervolg buiten het typische warme chocolademelk seizoen, het hele jaar door.  MoMe creëert zo nog meer authentieke en gezellige momenten met een nog groter aanbod aan originele producten.
De oorspronkelijke smaakmakers blijven een vaste waarde maar zij krijgen het lekkere gezelschap van de MoMe Mallows,  MoMe Lolly, MoMe Cordials, MoMe S’mores,
MoMe Choc-up en de MoMe Spoon+.

De dynamische passie van MoMe zie je ook weerspiegeld in het nieuwe logo, dat in vier verschillende energieke versies komt.


Nieuwe concepten

De nieuwkomers in het MoMe verhaal zijn stuk voor stuk smaakbelevenissen met een hartverwarmend en gezellig karakter die mensen bij elkaar brengen, de ideale sfeermakers om nog meer ‘memories’ samen te creëren.

De MoMe Mallows zijn 100% artisanaal gemaakte marshmallows met een zachte smaak, die smelten op je tong. Ze komen in 7 variëteiten: vanille, framboos, passievrucht, kokosnoot, gezouten karamel, vanille gehuld in chocolade, gezouten karamel gehuld in chocolade.
De MoMe Lolly bestaat uit een stuk pure authentieke Belgische chocolade met heerlijke toppings: hartjes, chocolade dragees of discobolletjes en komt in drie smaken: melk, fondant en vanille.
Met de MoMe S’mores brengt MoMe een Belgische versie van de in de VS en Canada immens populaire S’mores op de markt met een volledige do-it-yourself kit: marshmallows, Belgische chocolade en amandelkoekjes én zelfs de stokjes waarmee je de marshmallows roostert boven een (kamp)vuur.

De MoMe Cordials zijn een concentraat van vers fruit en/of botanicals die als basis dienen om homemade limonades, cocktails, mocktails of zelfs warme dranken te maken. Het gamma bestaat uit vier fruitsoorten en twee thee cordials: citroen, spicy gember, tropical, aardbei – munt, groene thee & jasmin en Earl Grey & hibiscus.

De MoMe Choc-up is een lolly bestaande uit een heerlijke vulling gehuld in Belgische chocolade verkrijgbaar in de smaken hazelnoot, karamel en sinaas. Deze kunnen zowel als lolly opgegeten worden maar kunnen ook dienen voor het aromatiseren van koffie, melk of thee.

De MoMe Spoon+ is een blokje Belgische chocolade op een stokje die je net zoals MoMe
Choc-o-lait laat smelten in een tas hete melk. Maar, zoals de naam laat vermoeden, heeft de MoMe Spoon+ een extra topping: amaretto, rum, marshmallow of hartjes.




Reizen met twee in stijl, dat is ‘Premium Mini’

Thalys lanceert een nieuwe formule voor trips met twee personen

Augustus 2018 — Nu de zomervakantie over de helft zit, begint het stilaan tijd te worden om een volgende vakantie te plannen: een citytrip met vrienden in Düsseldorf, een romantische trip naar Parijs of een culturele ontdekking van Amsterdam met de tienerdochter of -zoon? Thalys lanceert haar nieuwe ‘Premium Mini’-formule, die een antwoord biedt op alle behoeften van reizen in het najaar.

Alle Premium-diensten aan verlaagde prijzen!
Met ‘Premium Mini’ opent Thalys de deuren van Premium voor alle vakantiegangers. Ze genieten van een korting (-30% ten opzichte van de normale instapprijs) en kunnen, met uitzondering van de flexibiliteit betreffende omruil- en terugbetalingsmogelijkheden, profiteren van alle Premium-diensten: een maaltijd geserveerd aan de zitplaats, een taxireservering, het comfort van een eerste klas zitplaats, internationale pers en gratis wifi.

“We hebben een dubbele doelstelling met ‘Premium Mini’: we willen zoveel mogelijk mensen het beste van Thalys laten ontdekken – ons Premium-aanbod – en tegelijkertijd blijven bouwen aan onze missie om de Europese mobiliteit verder te ontwikkelen. Door het meest correcte aanbod voor te stellen, waarin ieder iets vindt dat beantwoordt aan zijn of haar behoefte, zullen we meer reizigers toelaten om tussen onze bestemmingen te reizen”, verklaart Agnès Ogier, CEO van Thalys.

Voor reizigers die al geboekt hebben voor september: er zullen elke maand 2000 zitplaatsen worden aangeboden, zodat die reisverlangens het hele jaar door kunnen worden ingelost.

Technische details

Start verkoop: 7 augustus 2018 voor reizen vanaf dinsdag 4 september
Bestemming: alle bestemmingen (uitgezonderd binnenlandse of seizoensbestemmingen)
Prijs: vanaf €40/persoon (enkele reis België-Duitsland), in Premium; vaste prijs, afhankelijk van de beschikbaarheden
Distributie: beschikbaar via de verschillende Thalys-kanalen
Aantal personen: van 2 tot 6 personen
Reservatie : beschikbaar zodra de verkoop open is
Verkoopsvoorwaarden : tickets zonder omruil- of terugbetalingsmogelijkheid

Meer informatie : https://www.thalys.com/be/nl/aanbiedingen-en-tarieven/premium-mini




La Semaine du Requin – du 25 octobre au 1er novembre à Nausicaa

NAUSICAA, Centre National de la Mer de Boulogne-sur-Mer

Depuis toujours, les requins ont une réputation de chasseurs sanguinaires, de mangeurs d’hommes ! Mais la réalité est tout autre : parmi les 500 espèces recensées à travers les océans, très peu sont en réalité dangereuses pour l’Homme envers lequel ils sont souvent craintifs et méfiants ! Placés tout en haut des chaînes alimentaires marines, ils jouent ainsi un rôle capital dans l’équilibre des populations animales. L’Homme est le prédateur principal des requins… le plus dangereux des deux n’est finalement pas celui qu’on pense.

Durant la Semaine du Requin, du mercredi 25 octobre au mercredi 1er novembre 2017, NAUSICAA sensibilisera ses visiteurs de façon ludique et pédagogique à travers des animations pour toute la famille, des rendez-vous avec les soigneurs de requins, des interventions par des spécialistes des requins, sur le plateau TV de NAUSICAA…

Depuis son ouverture en 1991, NAUSICAA présente des requins aux visiteurs ; plus de 140 individus sont actuellement visibles dans l’exposition, du requin taureau au requin léopard en passant par le requin zèbre et le requin gris.

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l’année 2017 : Année internationale du tourisme durable pour le développement.

NAUSICAA a choisi de s’inscrire dans cette thématique et souhaite montrer que chacun, dans ses choix de consommation et de loisirs, peut opter pour le tourisme durable. Il est possible de donner du sens et de l’authenticité à ces actions en s’orientant vers des activités encourageant la préservation des milieux marins et participant à l’amélioration des connaissances sur l’océan, les espèces marines, le climat ou les activités humaines liées à la mer.

La charte écotourisme requin défendue par Bernard SERET, évoquée durant la Semaine du Requin, montre l’exemple du tourisme durable.

NAUSICAA est engagé auprès de l’association MEGAPTERA afin de mieux connaitre et de préserver les populations de requin baleine.

MEGAPTERA est une association française dédiée à l’observation, la connaissance et la protection des mammifères marins et du requin baleine. C’est suite à la prise de conscience de la richesse, de la spécificité, mais aussi du manque d’indicateurs relatifs à ces populations de la région Océan Indien que fut élaborée la démarche MEGAPTERA, dont les maîtres mots sont : recherche, éducation et conservation durable. Afin de mieux connaître et mieux protéger le requin-baleine, l’association MEGAPTERA réalise régulièrement de la photo-identification, du marquage et des poses de balise sur ces géants des mers.

NAUSICAA et MEGAPTERA ont posé une balise sur un requin-baleine lors de la campagne de marquage qui a eu lieu en décembre 2016 à Djibouti, en Afrique.

La balise sert à l’étude de cet animal emblématique : mode de vie, migration, reproduction, de quoi étudier cette espèce à la loupe. Les scientifiques connaissent encore assez mal les migrations des requins-baleines. Grâce à ces deux requins balisés, NAUSICAA et MEGAPTERA ont pu obtenir différentes informations : profondeur, température, luminosité.

Du mercredi 25 octobre au mercredi 1er novembre 2017.

Rencontre avec un soigneur de requins sur le plateau TV de NAUSICAA.

Tous les jours, un soigneur de requins viendra à la rencontre des visiteurs de NAUSICAA pour leur expliquer les différentes facettes de son métier, notamment les plongées avec ces animaux. Il abordera également la fragilité des requins, leur rôle dans l’écosystème et l’importance d’une politique de conservation de ces animaux.

Nourrissages des requins et plongées par les soigneurs-plongeurs de NAUSICAA.

Pendant toute la semaine, du mercredi 25 octobre au mercredi 1er novembre, les soigneurs-plongeurs réaliseront des plongées dans les bassins. Venez découvrir ces plongées commentées par un soigneur qui vous expliquera comment se préparent et s’effectuent ces opérations nécessaires pour nettoyer les vitres du bassin, vérifier l’agencement des décors et la bonne santé des pensionnaires. Toute la semaine, les visiteurs de NAUSICAA pourront également assister aux nourrissages des requins dans le bassin Mer Ouverte, dans le lagon tropical ou encore dans le bassin californien.

Du samedi 21 octobre au jeudi 2 novembre 2017.

Emission spéciale et quiz sur les requins sur le plateau TV de NAUSICAA.

Apprenez-en plus sur les requins au travers de reportages et de directs avec des passionnés et tentez de remporter une dent de requin en participant au quiz sur les requins !

Mercredi 25 octobre 2017 à 15 h 00, sur le plateau TV de NAUSICAA.

Rencontre avec un soigneur de requins et Bernard SERET, océanographe scientifique.

Océanographe biologiste de formation, Bernard SERET est ichtyologiste, chercheur de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et biologiste marin au Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) retraité. Il étudie la biodiversité de groupe de poissons depuis presque 30 ans, a participé à de nombreuses expéditions et campagnes de recherche et est l’auteur d’environ 200 publications, incluant la description de 44 espèces nouvelles, ainsi que d’ouvrages grand public. Ses travaux concernent aussi la biologie et la pêche des requins et des raies. De par son expertise, il conseille les structures nationales et internationales et a notamment participé à l’élaboration de plusieurs plans d’action pour la gestion et la conservation des populations de requins.

Mercredi 25 octobre 2017 à partir de 19 h 00, salle Océan Atlantique de NAUSICAA.

Conférence grand public « Les requins et le tourisme durable ».

Karin MALLET, Responsable tourisme pour les Bahamas, Bernard SERET, spécialiste des requins, Daniel JOUANNET, de l’association MEGAPTERA et Ludwig COULIER, soigneur de requins à NAUSICAA interviendront le mercredi 25 octobre 2017, à partir de 19 h 00 lors d’une conférence sur le thème « Les requins et le tourisme durable » à NAUSICAA.

Cette conférence sera l’occasion pour les professionnels de démontrer au public que le requin a sa place dans l’écosystème et que le tourisme durable, thématique de l’année 2017, a un rôle important dans la préservation des espèces de requins.

La charte de l’écotourisme-requin défendue par Bernard SERET et Steven SURINA montre l’exemple de l’importance du tourisme durable. http://www.sharkeducation.com/charteecotourismerequin/

Les plongeurs et les opérateurs peuvent volontairement adopter des règles permettant de pratiquer une activité ludique et éducative tout en respectant l’environnement dans laquelle elle se pratique. Ainsi, dans le même esprit que la Charte internationale du plongeur responsable, et compte tenu des expériences respectives des membres de l’APECS, l’association propose une Charte internationale de l’écotourisme-requin responsable. Cette charte s’adresse particulièrement aux opérateurs, mais aussi aux plongeurs qui la soutiendront en choisissant les opérateurs qui y adhèrent.

Karin MALLET GAUTIER, directrice de l’Office de tourisme des Bahamas expliquera en quoi le tourisme durable autour des requins est un atout pour les Bahamas.

Ludwig COULIER et Daniel JOUANNET parleront de la campagne de marquage 2016 sur un requin baleine. En octobre 2015, NAUSICAA et l’association MEGAPTERA ont mis en place un financement participatif pour la pose d’une balise sur le plus grand poisson du monde, le requin-baleine.

Cette opération a été couronnée de succès et un soigneur-plongeur de NAUSICAA, Ludwig COULIER, a posé cette balise avec l’équipe MEGAPTERA, lors de la campagne de marquage 2016, qui avait lieu du 17 au 24 décembre 2016, à Djibouti, en Afrique.

Conférence grand public sur inscription auprès du service Ressources Documentaires de NAUSICAA par téléphone au +33.3.21.30.99.99 ou par e-mail à documentation@nausicaa.fr ou inscription en ligne : https://goo.gl/forms/pvB8j54iEEOxbbku1

Jeudi 26 octobre 2017 sur le plateau TV de NAUSICAA.

Rencontre avec un soigneur de requins et Daniel JOUANNET, membre de l’association MEGAPTERA.

Daniel JOUANNET évoquera le marquage des requins-baleines dans l’Océan Indien. Des scientifiques tentent, année après année, de mieux connaitre le requin-baleine, un poisson hors norme.

Balise, identification, marquage, prélèvement ADN : l’ensemble des technologies actuelles est utilisé pour que le requin baleine livre enfin ses secrets car mieux le connaitre c’est aussi mieux protéger cet animal et son milieu… Daniel JOUANNET mettra l’accent sur le marquage d’un requin-baleine mis en place avec NAUSICAA en janvier 2016. http://www.nausicaa.fr/pose-d-une-balise-sur-un-requin-baleine-a-djibouti.html.

Vendredi 27 octobre 2017 à partir de 16 h 30 dans le hall de NAUSICAA.

Séance de dédicace de Nancy GUILBERT, auteur du livre « Opération requin, enquête à l’aquarium de Boulogne-sur-Mer ».

Depuis juin 2017, un nouveau livre est à découvrir en librairie : « Opération requin, enquête à l’aquarium de Boulogne sur Mer » un roman policier pour les jeunes lecteurs dont l’action se déroule à NAUSICAA.

Le jeudi 26 octobre 2017, Nancy GUILBERT sera présente dans le hall de NAUSICAA afin de parler de ce roman au public.

« Une semaine fantastique se profile pour Nell, Ylan et Théo, 11 ans : ils ont gagné un concours pour découvrir les coulisses du centre NAUSICAA à Boulogne-sur-Mer. Plonger dans le secret des océans est un rêve pour eux ! Pourtant, lorsqu’ils arrivent à l’aquarium, leur enthousiasme faiblit : Axel, un soigneur censé les accompagner durant tout leur séjour, fait grise mine. Blue Moon, une femelle requin qui attend des bébés, a été volontairement blessée. Le coupable n’est pas un autre poisson mais un humain. Qui peut lui en vouloir et pourquoi ? Pour les Trois Mousquetaires, une nouvelle enquête commence. »

Vendredi 27 octobre 2017 de 14 h 30 à 16 h 00.

Atelier d’écriture pour les enfants à la Médiathèque de NAUSICAA.

Le vendredi 27 octobre 2017, le Labo des Histoires Hauts-de-France propose un atelier d’écriture créative gratuit destiné aux enfants âgés entre 8 et 12 ans, animé par Nancy GUILBERT.

Cet atelier sera centré autour du thème du roman « Opération Requin », autour de la mer, l’environnement ou encore de la protection animale.

Atelier gratuit, limité à une dizaine de participants, sur inscription auprès du Labo des Histoires par e-mail à hauts-de-france@labodeshistoires.com

Samedi 28 octobre 2017 sur le plateau TV de NAUSICAA.

Rencontre avec un soigneur de requins et un intervenant de l’APECS – Association Pour l’Etude et la Conservation des Sélaciens.

Un intervenant de l’APECS viendra parler du requin pèlerin, une espèce mystérieuse des eaux françaises à laquelle s’intéresse l’APECS depuis sa création. Il s’agit du plus grand poisson du monde après le requin baleine et le plus grand poisson de l’Atlantique nord. Il peut atteindre 12 mètres de long pour un poids d’au moins 4 tonnes !

Le requin pèlerin ne figure pas sur la liste des espèces protégées par la loi française. Il est cependant considéré comme une espèce menacée par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) depuis 1996. C’est pourquoi l’APECS s’intéresse à ce requin en réalisant des études : programme de recensement, marquage et autres.

Samedi 28 octobre 2017 de 14 h 30 à 15 h 45 dans le hall de NAUSICAA.

Animations gratuites proposées par l’APECS.

Dans le cadre du bilan des 10 ans du programme CapOeRa, l’APECS proposera des animations pour le grand public, le samedi 28 octobre 2017 dans le hall de NAUSICAA.

INFORMATIONS GENERALES DE NAUSICAA

Nombre de requins à NAUSICAA : NAUSICAA accueille plus d’une centaine de requins.

Nombre d’espèces différentes : une dizaine d’espèces de requins évoluent à NAUSICAA.

Les espèces présentes dans l’exposition de NAUSICAA : requin gris, requin taureau, requin nourrice, requin marcheur, émissole tachetée, requin tapis, requin léopard et requin zèbre.

Espaces des requins : Tous ces requins évoluent dans la zone « Mer ouverte », dans le bassin californien, dans le lagon tropical, dans le bassin tactile (et oui, les roussettes sont de la famille des requins), ou encore dans l’exposition « Histoires d’îles ».

Les plus vieux pensionnaires : Tout en sachant qu’un requin vit en moyenne 30 ans, 4 de nos requins dont 1 requin taureau et 3 requins gris sont présents à NAUSICAA depuis 1991.

Les naissances : Nous avons régulièrement des naissances de requins des côtes européennes (petites et grandes roussettes), et notre participation à divers programmes de reproduction devrait déboucher sur d’autres naissances prochainement.

En 2017, le couple de requins marcheurs (Hemiscyllium ocellatum) de l’exposition

« Histoires d’Iles », a donné naissance à de petits requins marcheurs très bien formés. Ces requins ont été placés en réserve aquariologique afin que les soigneurs puissent les nourrir et surveiller leur évolution.